×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Kan Ya Mkan

Magdaz, le berceau de Mririda N’AÏT ATTIK, une icône populaire de l’émancipation féminine

2m.ma2m.ma
whatsapp share

Chaque semaine, Kan Ya Mkan vous plonge dans le passé d’une ville du Maroc pour mieux comprendre son histoire, à travers ses monuments historiques, ses endroits emblématiques et ses personnalités influentes, tous les samedis à 14h20.

Un voyage dans le temps et l’espace pour découvrir les différentes villes du Royaume sous un nouveau jour. Des témoignages et documents d’archives étayés par des visites guidées vos rapprochent de la structure sociale, la situation politique et l’activité commerciale de chaque destination ainsi que les personnages mythiques et légendaires qui ont façonné son histoire…

Toujours dans la région de Tadla-Azilal, Abderrahim TAFNOUTE vous emmène, dans son émission du samedi 30 octobre au cœur du Haut-Atlas, au petit village de Magdaz, lieu de naissance et d’inspiration de la poétesse Mririda, une héroïne mythique  amazighe des années 40.

Native de la Tassaout, Mririda que l’on surnomme également «l’agile rainette des prés»  est un symbole de liberté dans la haute vallée du Mgoun. Elle se révolte contre sa vie de petite paysanne, mariée de force, répudiée et contrainte d’avortée. Pour survivre, elle est obligée de se prostituer mais elle décide d’être maitresse de son destin. Au caractère bien trempé, lorsqu’elle prend consciente de sa beauté, elle compose des poèmes pour chanter ses déboires. Sa voix  est si entraînante, qu’elle fait raisonner dans les esprits, les poèmes chantés sur les rives de  comme un son de la nature…  

 

Les contenus liés