×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
UNESCO: Réunion d’échanges mercredi à Rabat sur les personnes en situation de hand…
Handicap

UNESCO: Réunion d’échanges mercredi à Rabat sur les personnes en situation de handicap

2M.ma2M.ma
whatsapp share

Une réunion d’échanges sur les personnes en situation de handicap aura lieu mercredi 28 juillet à Rabat avec les différentes parties prenantes nationales, a indiqué lundi le bureau de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) pour le Maghreb.

Organisée en partenariat avec le Collectif pour la promotion des droits des personnes en situation de handicap, cette rencontre s'inscrit dans le cadre du projet "Changer de regard et promouvoir l'approche basée sur les droits de l'Homme dans la perception du handicap au Maroc", mis en œuvre par l'UNESCO, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), a précisé le bureau de l'UNESCO dans un communiqué.

"Cette réunion d’échanges représente l’occasion pour les quatre agences onusiennes, ayant mis conjointement ce projet, de s’arrêter sur les réalisations accomplies, avant d’échanger sur les perspectives de pérennisation avec les institutions nationales, les organisations de la société civile et les opérateurs médiatiques", souligne le Directeur par intérim du bureau de l’UNESCO pour le Maghreb, M. Alexander Schischlik, cité dans le communiqué.

Selon lui, "l'intervention holistique, participative et inclusive de ce projet, a favorisé le déclenchement d'une dynamique autour de cette question représentant un défi majeur. Une dynamique que nous comptons renforcer et poursuivre conjointement avec nos partenaires nationaux".

Les droits, l’inclusion et la pleine et effective participation des personnes en situation de handicap constituent le socle de tout projet basé sur les droits humains, a affirmé la même source, notant que les personnes en situation de handicap partout dans le monde "rencontrent de nombreux obstacles en termes de persistance des perceptions négatives et des stéréotypes sur le handicap, d’accès universel aux droits et aux services, de participation et d'inclusion sociale".

Il conviendrait d’examiner avec attention la manière dont les personnes en situation de handicap sont aujourd’hui perçues, considérées et traitées dans les politiques nationales, les communautés et les représentations socioculturelles, a recommandé l’organisation onusienne. Le projet rencontre une dynamique favorable vers une nouvelle gouvernance du handicap, a fait valoir la même source, arguant qu'il "s'appuie sur la plus haute volonté politique du gouvernement marocain dans la mise en œuvre d'une politique publique globale dans une approche multipartite et l’engagement du pays envers le principe général des Objectifs de Développement Durable (ODD) 'Ne laisser personne pour compte' ".

Évoquant le partenariat des Nations Unies sur les droits des personnes en situation de handicap (UNPRPD), le communiqué rappelle qu'en 2018, le Maroc avait conclu le Partenariat relatif au projet "Changer de regard et promouvoir l'approche basée sur les droits de l'Homme dans la perception du handicap au Maroc" (2018-2020), mis en œuvre par quatre agences du Système des Nations Unies au Maroc, l’UNESCO, le PNUD, l’OMS et l’UNFPA, avec leurs partenaires nationaux. Ce projet vise à changer les normes socioculturelles en inversant les préjugés et les stéréotypes négatifs envers les personnes en situation de handicap, affirmant que l’objectif est de "construire une vision commune du handicap fondée sur le droit".

Par ailleurs, quatre leviers de changement contribuant à faire progresser les droits des personnes en situation de handicap, à travers une approche basée sur les droits humains dans la pratique et dans la compréhension par le grand public, ont été mentionnés par le bureau de l'UNESCO au Maghreb.

Il s'agit de renforcer les capacités des institutions nationales pour l'élaboration de politiques inclusives du handicap et fondées sur le droit aux niveaux national et local, de changer les normes culturelles en inversant les préjugés et les stéréotypes négatifs dans les mentalités en général, d'améliorer les services de santé reproductive et les stratégies de lutte contre les violences faites aux femmes et d'améliorer l'accès aux services de santé en intégrant les droits des personnes en situation de handicap dans la conception de toutes les stratégies sectorielles.



 

Les contenus liés