×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Un énorme pôle économique est en train d'émerger dans le sud du Maroc (responsable)
Economie

Un énorme pôle économique est en train d'émerger dans le sud du Maroc (responsable)

DR
2M.ma2M.ma
whatsapp share

Le journal polonais «innpoland» est revenu sur la mission économique polonaise organisée du 12 au 19 septembre dans les provinces du Sud du Maroc ainsi que sur le climat d’affaires et les opportunités d’investissement qu’offre le Royaume. Dans une interview publiée lundi par le journal, le chef de la mission économique polonaise, Robert Jędrzejczyk, affirme qu'"un énorme pôle économique est en train d'émerger dans le sud du Maroc (...) Le plus grand port de transbordement d'Afrique est en cours de construction à Dakhla, et une infrastructure puissante est en cours de construction pour les futures usines de production".


"Je n'ai pas peur de dire que dans une douzaine ou plusieurs dizaines d'années il peut y avoir un hub économique comme Dubaï, Hong Kong ou Singapour. Se développant au Maroc, les entreprises polonaises peuvent participer dès l'origine à la construction de cette puissance économique. Grâce à cela, elles auront une chance d'atteindre des points de vente dans toute l'Afrique. Sans parler du fait que le Maroc n'est qu'à 14 kilomètres de l'Europe. Compte tenu des mouvements migratoires, c'est aussi un espace stratégique géopolitiquement pour l'Union européenne", explique le responsable.


A la question sur les effets de la visite des hommes d'affaires polonais au Maroc et si des relations d'affaires prometteuses ont déjà été établies, M. Jędrzejczyk estime qu'"il est trop tôt pour parler de détails. Des contacts directs ont été établis qui pourraient porter leurs fruits à l'avenir. La chose la plus importante pour les entreprises polonaises est maintenant d'ouvrir les ventes sur le marché marocain. A terme, il sera possible d'y déplacer la production".


Selon lui, la société "FlyArgo (spécialisée dans la technologie de fabrication d'hélicoptères ultralégers à multiples usages) a déjà annoncé son intention d'ouvrir un bureau de représentation au Maroc et d'embaucher des ingénieurs marocains pour réaliser des projets de recherche et développement collaboratifs dans l'industrie aéronautique. La société LUG (un des principaux fabricants européens de solutions d'éclairage professionnelles) envisage également d'ouvrir un bureau de représentation au Maroc (...) Nous avons parlé non seulement du développement des ventes des entreprises polonaises au Maroc, mais aussi de la possibilité d'ouvrir des canaux de vente pour les entreprises marocaines".

Le responsable a également mis en exergue la fiscalité avantageuse favorable à l’investissement.
 Et de souligner : "la première mission - une enquête - est derrière nous. Cependant, nous pouvons voir que la partie marocaine a pris la question très au sérieux et a montré toute la gamme des opportunités d'investissement qui existent dans le pays".  Selon lui,  le Maroc est un marché très prometteur pour les entreprises polonaises.

"C'est un endroit très prometteur pour les affaires et très convivial avec nous. Sans parler des conditions météorologiques idéales - la plage de Dakhla est un véritable paradis pour les véliplanchistes et les kitesurfeurs !", a-t-il dit.

Et de noter qu’il s’agit d’une « chance pour les entreprises polonaises de pouvoir participer au boom des investissements que connaît cette région ».


Le potentiel des provinces du Sud permet de réaliser des investissements polonais ouverts sur tout le marché africain, avait auparavant affirmé le chef de la mission économique polonaise, lors de cette visite au Maroc.  Dans une déclaration à la presse à l'issue d'une rencontre des membres de la mission polonaise avec Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Jędrzejczyk avait indiqué que leur visite dans les provinces du Sud "confirme la stratégie de motivation par le Maroc du développement de ces régions" et vient couronner "plusieurs mois de coopération avec l'ambassadeur du Royaume à Varsovie, M. Abderrahim Atmoun".


Sur le choix des provinces du Sud, Jędrzejczyk a relevé que les entreprises polonaises s'y sont rendues "grâce à la vision de SM le Roi Mohammed VI, la promotion faite de ces régions et à la capacité et à la stratégie du Maroc qui offre des opportunités pas très connues en Pologne".


Pour rappel, la délégation d’entreprises privées polonaises comprend notamment la société LUG, un des principaux fabricants européens de solutions d'éclairage professionnelles spécialisée dans la fabrication de luminaires industriels et d'infrastructure ainsi que dans l'éclairage décoratif et l'éclairage intérieur et extérieur des bâtiments publics, des espaces de vente et objets architectoniques; la société FlyArgo, spécialisée dans la technologie de fabrication d'hélicoptères ultralégers à multiples usages, y compris dans l'industrie sanitaire et agricole; la société Alumast, spécialisée dans la production de structures porteuses composites : poteaux électriques, d'éclairage et de télécommunication; la société EV Charge, spécialisée dans la production de bornes de recharge pour voitures électriques; la société Ogniochron spécialisée dans la fabrication d'équipements et de matériels de lutte contre les incendies et la société Chimide, spécialisée dans la production des conteneurs spécialisées pour le marché militaire et civil, mais également des hôpitaux de campagne, des camions de pompiers et des équipements de transport et de logistique, fabrication et adaptation (haute technologie) aux besoins individuels.

Les contenus liés