×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Startups : l'université Al Akhawayn lance deux incubateurs
Startup

Startups : l'université Al Akhawayn lance deux incubateurs

2M.ma2M.ma
whatsapp share

 L'université Al Akhawayn à Ifrane (AUI) vient de lancer deux incubateurs de startups en application de son plan stratégique quinquennal, mettant l'employabilité, la promotion de l'entrepreneuriat et de l'épanouissement de la génération Z (GenZ) au centre de ses priorités.

Baptisés "Startup Olympus" et "A-Incubator", ces incubateurs visent à mettre en place les environnements adéquats permettant aux étudiants et aux professeurs de l'université d'Ifrane de collaborer avec des investisseurs internationaux pour répondre aux besoins locaux et favoriser la création et l'innovation, à travers des solutions bâties sur les dernières technologies afin de combler certains manques sur les marchés marocain et africain.

L'AUI précise, dans un communiqué, que les incubateurs en question, dirigés par les étudiants de l'université selon la méthode "try-fail-try-fail-try-succeed", "feront appel aux meilleurs leaders nationaux et internationaux en matière d'entrepreneuriat dans une logique de transfert de savoir-faire et de conseil, afin de munir les étudiants d'Al Akhawayn University des nécessaires pour la création et la gestion de startups à forte croissance et à fort impact social".

"Les étudiants d’Al Akhawayn sont d’ores et déjà connectés à des investisseurs providentiels aux États-Unis et en Australie, notamment, lesquels leur permettent d’accéder à des capitaux d'amorçage et à un mentorat de niveau international", souligne-t-on de même source.

"Les jeunes de la Génération-Z (GenZ) disposent d'un potentiel impressionnant pour faire la différence sur le plan national et international avec un impact potentiel important pour notre pays", estime le président d'AUI, Amine Bensaid, cité par le communiqué.

Ayant pour vocation d’outiller la GenZ pour relever les défis et gagner les paris du 21ème siècle, l'université Al Akhawayn aspire, à travers la mise en place de ces deux incubateurs, à encourager ses étudiants à poursuivre leur passion et à prendre - et gérer - des risques, en leur offrant un cadre et des compétences adéquates pour réussir leur carrière dans de multiples domaines tels que la technologie, la finance, l'environnement, le développement durable et la santé, souligne M. Bensaid, initiateur du projet.

Pour sa part, Mme Deborah Bartlett MacArthur, ambassadrice du Maroc au World Business Angel Forum et professeure à la School of Business Administration (SBA) d'Al Akhawayn, s'est félicitée du lancement de cette initiative, "qui permettra aussi aux étudiants de se concentrer sur l'expérimentation au cours de leurs quatre années à l'université".

"Le financement par des business angels est un élément essentiel de l'entrepreneuriat dans le continent africain, puisque nous voyons de solides réseaux d'investisseurs business angels en Égypte, au Nigeria, au Cameroun et en Afrique du Sud. Nous œuvrerons pour apporter ces types de financements aux étudiants d'AUI", a soutenu Mme Deborah, qui porte le projet au sein de l'université d'Ifrane.

Selon le communiqué, un premier groupe de 30 étudiants d'Al Akhawayn, initiateurs de projets en FinTech, seront, dès cet automne, les premiers à bénéficier de ce projet "unique dans l’écosystème des universités marocaines".

Les meilleures idées seront acceptées dans l'incubateur Startup Olympus pour en assurer le développement, explique-t-on de même source, ajoutant que ces projets seront évalués, en décembre, par un jury composé des plus grandes entreprises et institutions marocaines afin d'identifier ceux à fort potentiel économique et social.
 

Les contenus liés