×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Parc industriel Fès-Saiss, une première plateforme dédiée aux industries propres à…
Industrie

Parc industriel Fès-Saiss, une première plateforme dédiée aux industries propres à Fès-Meknès

2M.ma2M.ma
whatsapp share

Le parc industriel de Fès-Saiss, qui a fait l'objet d'une convention signée dernièrement à Fès, constituera la première plateforme dédiée aux industries propres au niveau de la région de Fès-Meknès.

Cette nouvelle plateforme est le fruit d’un partenariat entre le ministère de l’industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, la Wilaya de la région, le Conseil régional de Fès-Meknès, le Centre régional d’investissement (CRI) et la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM).

Selon le CRI Fès-Meknès, le projet porte sur l’aménagement, la promotion, la commercialisation et la gestion du parc industriel de Fès-Saiss destiné à accueillir les activités des PME/PMI industrielles non polluantes et créatrices de valeur ajoutée et d’emplois.

D’un coût de plus de 113 MDH, ce projet comprendra environ 130 lots à la location sur une assiette foncière de 20 ha, précise-t-on.

Ce parc sera doté d’équipements de haut standing et verra la réalisation d’infrastructures comprenant des voiries de grande emprise, des réseaux anti-incendie, un réseau d’eau potable, un réseau électrique MT/BT, le réseau téléphonique et de fibre optique, la vidéosurveillance ainsi qu’un réseau d’assainissement séparatif.

Il comprendra 118 parcelles industrielles locatives, 9 bâtiments industriels relais, 4 lots de services (restaurant, hôtel, zone d’exposition, commerce, bureaux), outre une station d’épuration des eaux usées (STEP), un bassin d’orage et d’infiltration et des espaces verts.

Forte d'un historique d'industrialisation de plus de 60 ans, la région de Fès-Meknès, relève le CRI, est engagée dans une redynamisation de son tissu industriel, orienté vers de nouvelles filières et des secteurs à forte croissance et valeur ajoutée.

Elle devrait compter, dans cet nouvel élan industriel, sur la nouvelle stratégie de relance industrielle déployée à l’échelle nationale, mais aussi sur une multitude d’opportunités d’investissement au niveau régional, consolidé par le nouveau Plan de développement régional (PDR), en cours de mise en œuvre, dans le cadre, entre autres, d'un contrat programme État-Région, dotée de plus de 11 MMDH.

 

Les contenus liés