×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
ONU: 2,9 milliards de personnes n'ont jamais utilisé l'Internet
Internet

ONU: 2,9 milliards de personnes n'ont jamais utilisé l'Internet

2M.ma2M.ma
whatsapp share

Environ 2,9 milliards de personnes, soit 37% de la population mondiale, n'ont encore jamais utilisé l'Internet, malgré "l'essor de la connectivité lié au COVID-19", a indiqué l'institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l'information et de la communication (UIT).

"Environ 96% des 2,9 milliards de personnes qui ne sont toujours pas connectées vivent dans les pays en développement. Et même parmi les 4,9 milliards de personnes considérées comme des "internautes", des centaines de millions n'y ont accès que de manière occasionnelle, au moyen de dispositifs en partage ou d'une connectivité à bas débit qui limite grandement l'utilité de leur connexion", détaille l’UIT dans un nouveau rapport.

"Alors que près des deux tiers de la population mondiale disposent à présent d'un accès à l'Internet, il reste encore beaucoup à faire pour connecter tous les habitants de la planète", a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, Houlin Zhao, cité dans un communiqué.

En 2021, l'utilisation de l'Internet a connu une forte croissance à l'échelle mondiale, puisqu'on estime que 4,9 milliards de personnes ont utilisé l'Internet, contre 4,1 milliards environ en 2019, précise le rapport.

"Il s'agit là d'une bonne nouvelle pour le développement dans le monde. Cependant, les données de l'UIT confirment que la capacité à se connecter demeure marquée par de profondes inégalités", fait remarquer l’organisation.

La hausse inhabituellement forte du nombre d'internautes donne à penser que les mesures adoptées pendant la pandémie – confinements et fermetures d'établissements scolaires à grande échelle, par exemple –, conjuguées au besoin des personnes de se tenir au courant de l'actualité, d'accéder aux services publics, de se renseigner sur la situation sanitaire, d'effectuer des achats en ligne et de réaliser des opérations bancaires en ligne, ont favorisé "un essor de la connectivité lié au COVID" qui a permis de connecter près de 782 millions de personnes supplémentaires par rapport à 2019, ce qui représente une hausse de 17%, précisent les auteurs du rapport.

L'édition de 2021 de la publication annuelle de l'UIT "Données et chiffres", qui présente l'état des lieux de la connectivité numérique dans le monde, indique que le nombre d'internautes dans le monde a augmenté de plus de 10% pendant la première année de la pandémie, ce qui correspond de loin à la progression annuelle la plus importante en dix ans.

La forte croissance observée depuis 2019 s'explique en grande partie "par une utilisation accrue de l'Internet dans les pays en développement, où la pénétration de l'Internet a augmenté de plus de 13%". Dans les 46 pays désignés par l'ONU comme étant les moins avancés (PMA), la hausse moyenne était supérieure à 20%.

Les femmes qui vivent dans ces pays sont particulièrement marginalisées, puisque quatre sur cinq ne sont toujours pas connectées.

Le rapport souligne également que la fracture numérique entre les hommes et les femmes est en train de se réduire à l'échelle mondiale, mais de fortes inégalités subsistent dans les pays pauvres.

Dans le monde, 62% des hommes en moyenne utilisent l'Internet, contre 57% des femmes.

Bien que la fracture numérique entre les hommes et les femmes se réduise dans toutes les régions du monde et soit pratiquement inexistante dans les pays développés (avec 89% des hommes et 88% des femmes en ligne), de fortes inégalités subsistent dans les pays les moins avancés (31% des hommes connectés, contre seulement 19% des femmes) et dans les pays en développement sans littoral (38% des hommes connectés contre 27% des femmes), ajoute le rapport.

 

 

Les contenus liés