×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
OCDE : Repenser l’action publique peut contribuer à une reprise plus forte après l…
Economie

OCDE : Repenser l’action publique peut contribuer à une reprise plus forte après la pandémie

2M.ma avec agences2M.ma avec agences
whatsapp share

Repenser l’action publique peut contribuer à instaurer une reprise plus forte, plus résiliente, plus équitable et plus durable après la pandémie, a estimé, mercredi, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

La pandémie de Covid-19 a provoqué des perturbations sociales et économiques partout dans le monde, mais elle offre aussi aux gouvernements l’occasion de mettre leurs économies sur une trajectoire de croissance plus durable et inclusive tout en s’attaquant aux problèmes sous-jacents, selon le dernier rapport “Objectif croissance 2021 : pour une reprise dynamique”, publié par l’OCDE.

Dans ce rapport l’Organisation internationale, basée à Paris, analyse les défaillances qui préexistaient avant la pandémie ainsi que celles qu’elle a provoquées, et offre aux responsables de l’action publique des conseils ciblés par pays leur permettant de profiter de l’occasion qui leur est donnée d'une refonte complète de leurs politiques.

Lancé par le Secrétaire général de l’OCDE Angel Gurría et le ministre italien de l’Économie et des Finances Daniele Franco, juste après la deuxième réunion des ministres des Finances et des gouverneurs de banque centrale des pays du G20, qui a eu lieu le 7 avril, le rapport présente une série de recommandations qui servent de cadre aux discussions engagées au sein du G20 sur les stratégies à mettre en œuvre pour favoriser une reprise économique dynamique et promouvoir une croissance plus forte et de meilleure qualité, relève l’OCDE dans un communiqué.

Le rapport propose un cadre de réforme de l’action publique qui s’articule autour de trois axes: oeuvrer en faveur de la résilience et de la durabilité, faciliter la réaffectation des ressources et stimuler la croissance de la productivité et soutenir les populations pendant les phases de transition.

Les conseils à l’intention des pouvoirs publics énoncés dans Objectif croissance prennent notamment la forme de notes par pays consacrées aux pays membres de l’OCDE et à ses partenaires clés (Afrique du Sud, Argentine, Brésil, Chine, Inde et Indonésie), relève l’organisation internationale.
 

Les contenus liés