×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Maroc - Malawi : Vers le renforcement des liens entre les secteurs privés
Coopération

Maroc - Malawi : Vers le renforcement des liens entre les secteurs privés

2M.ma2M.ma
whatsapp share

Les moyens de renforcer les liens économiques entre les opérateurs du secteur privé du Maroc et le Malawi ont été au centre d'une séance de travail, mercredi à Casablanca, entre le ministre malawite des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Eisenhower Nduwa Mkaka et le vice-président général de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Mehdi Tazi.

A cette occasion, M. Nduwa Mkaka, actuellement en visite au Maroc, a mis en avant les opportunités de partenariat dans une multitude de secteurs économiques, qui peuvent bénéficier aux communautés d'affaires dans les deux pays.

Les discussions, selon le ministre malawite, ont porté sur le développement des relations économiques bilatérales, dans le sillage de la nouvelle dynamique commerciale en Afrique impulsée par l'entrée en vigueur la Zone de Libre Échange Continentale Africaine (ZLECAF).

Cette réunion permet de jeter les bases d'un partenariat économique solide et fructueuse pour les deux pays et d'échange d'expertise et de savoir faire dans des secteurs clés, a-t-il poursuivi.

Pour sa part, M. Tazi, a souligné l'importance de promouvoir les liens économiques d'une manière à créer davantage de valeur ajoutée et de postes d'emploi, notant que le Malawi recèle un potentiel énorme dans le secteur agricole et minier.

Les secteurs privés respectifs du Maroc et le Malawi peuvent créer des synergies, échanger d'expertise et stimuler des investissements, dans le cadre d'un développement socio-économique durable, a-t-il fait valoir.
 

 




En parallèle avec l'amélioration de la situation sanitaire à travers le monde, les relation économiques entre sont appelées à se renforcer davantage entre Maroc et le Malawi, a ajouté M. Tazi, rappelant que l'entrée en vigueur de la ZLECAF constitue un véritable vivier d'opportunités pour le "Made in Africa".

Par ailleurs, M. Tazi a annoncé l'organisation, dans les prochaines semaines, d'un forum d'affaires en format distanciel, pour réunir les opérateurs économiques des deux pays et explorer les opportunités de coopération.

 

Les contenus liés