×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Youssef Amrani met en exergue les profondeurs africaines du nouveau modèle de déve…
Nouveau modèle de développement

Youssef Amrani met en exergue les profondeurs africaines du nouveau modèle de développement du Royaume

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP
whatsapp share

Miroir d'une nation millénaire qui fait de la cohérence un engagement premier dans ses démarches, le nouveau plan de développement initié par le Maroc est l’expression d’une intelligence collective marocaine et africaine fédérée de tout temps autour d’une même ambition, d’une même vision et d’une même aspiration portées au plus haut niveau par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a affirmé l’ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud, M. Youssef Amrani.

Dans une tribune pour le journal sud-africain «The Star», publiée mardi, le diplomate est revenu sur les perspectives continentales d’un Plan de Développement engagé par le Maroc dans «l’attachement indéfectible à son identité, ses racines et son histoire africaine». En ce sens, il a souligné que par ce nouveau plan de développement le Maroc honore non seulement une responsabilité citoyenne mais également une africanité assumée et chérie que Rabat a toujours tenu en haute estime et érigé en priorité de sa politique étrangère.

Dans le cheminement de sa tribune, le diplomate a argué que «le nouveau modèle de développement est d’abord le reflet d’une maturité marocaine qui ne tait pas les lacunes, reconnait les manquements et souligne l’essoufflement d’un modèle passé qui nécessitait d’être revisité». «Ce nouveau modèle préside d’une conviction profonde que la construction de l’avenir ne se fait pas sans un diagnostic lucide du passé. L’improvisation n’a pas sa place dans les cohérences d’une nation millénaire», a-t-il soutenu.

Revenant sur le fondement de ce nouveau plan de développement, M. Amrani l’a décrit comme un modèle de rapprochement participatif qui fait converger l’aspiration à la démarche, les stratégies à l’action et les réflexions aux véritables enjeux de demain, faisant observer, en ce sens, que «c’est un modèle détaché du particularisme et proche du particulier».

Reflet d’une Nation marocaine diverse, d’un territoire riche et d’une économie en mutation, ce plan «englobe toute la complexité d’un modèle de société où le vivre ensemble et celui d’une solidarité agissante, où la productivité n’est pas le productivisme et où la politique n’est pas politicienne», souligne l’ambassadeur.

Poursuivant sur la valeur continentale de cette initiative marocaine, le diplomate a relevé «qu’au-delà d’une logique autocentrée, le nouveau plan de développement reflète pleinement cette ouverture sur le monde d’un Maroc qui ne conçoit pas son avenir en dehors de celui de ses partenaires».

La position géostratégie du Royaume se suffit à elle-même pour plaider l’immensité des opportunités de co-émergence intercontinentale, régionale, et sous régionale, a-t-il dit avant de poursuivre que «le Maroc a toujours fait de son positionnement géographique une force motrice de son développement et une responsabilité assumée dans le concert des nations.

Et M. Amrani de souligner que le Maroc a cette culture du consensus et de l’unité enracinée dans sa diplomatie et une démarche de partage, d’interaction et de dialogue qu’il fait primer dans l’ensemble de ses relations, relevant que l’attachement indéfectible du Royaume à ses valeurs cardinales en fait non seulement un partenaire de confiance et un interlocuteur crédible, mais également et surtout une force qui met en émulation l’unité et la cohérence dans un monde où les divisions et les perturbations se font dérouler des tapis rouges par certains.

Concluant sa tribune, l’ambassadeur a souligné que «ce nouveau modèle de développement a quelque chose d’éminemment africain tant il est en phase avec le dessin d’un Continent qui fait primer le dialogue sur la division, la solidarité sur l’égoïsme et la pertinence sur l’idéologie».

«Les valeurs portées et la vision défendue par le Royaume, les voix exprimées par la Nation ne sont en réalité que les échos d’une même profondeur identitaire enracinée en terre africaine et retranscrite dans l’action pionnière et solidaire de Sa Majesté le Roi envers notre Continent d’appartenance», soutient-il, notant que le nouveau modèle de développement est un agenda interne taillé pour le Maroc dans l’attachement indéfectible de ses valeurs d’abord continentales et ensuite universelles.

 

 

 

Les contenus liés