×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
L’UPF-Maroc organise son « Tea-Time » au sujet de la culture
Médias

L’UPF-Maroc organise son « Tea-Time » au sujet de la culture

Monsef SAKHIMonsef SAKHI
Modifié le
whatsapp share

C'est une tradition adoptée par le nouveau bureau de la section marocaine de l'Union Internationale de la Presse Francophone (UPF). Le "Tea-Time" est un rendez-vous qui réunit journalistes et acteurs de la vie politique, économique, culturelle ou sportive autour de questions actuelles.

Pour cette nouvelle rencontre, organisée ce mardi 24 octobre au Four Seasons à Casablanca, le bureau a choisi d'inviter deux grandes figures de la scène culturelle nationale. D'abord, la chanteuse Oum dont le dernier opus "Zarabi" nous plonge dans la diversité des sonorités marocaines. Elle était accompagnée du réalisateur Noureddine Lakhmari qui vient de boucler sa trilogie cinématographique avec "Burn-out". Deux artistes qui sont des habitués des pages "Culture" des journaux, ainsi que des émissions cultuelles à la télévision comme à la radio.

"La culture fait du bien dans la presse", estime Oum en précisant que "bon nombre d'entre nous feuillettent les journaux pour découvrir les pages colorées de la rubrique "Culture". Cependant, elle regrette que "le paysage médiatique national manque de journalistes spécialisés". Et Lakhmari de trancher: "la culture n'est pas une priorité au Maroc alors qu'il y a un besoin exprimé par le public".

Les invités du Tea-Time en compagnie de quelques membres de l'UPF-Maroc

 

Le réalisateur de "Casanegra" et de "Zero" appelle la presse à "faire son travail". Les journalistes présents à cette rencontre ont contribué au débat par des questions autour des liens entre journalistes et artistes, mais aussi au rôle que peuvent jouer les journalistes dans le paysage culturel. Pour Oum, les journalistes contribuent à l'évolution de la création ne serait-ce qu'en poussant l'artiste à "se poser des questions et faire un travail de recherche personnel". Mais pour cela, le journaliste doit sortir des sentiers battus et éviter le traitement superficiel de l'actualité.

Bref, ce nouveau Tea-Time a été un moment de questionnements et de partage, aussi bien pour les journalistes que pour les artistes invités. Rendez-vous est pris pour le prochain tea time avec de nouveaux invités et un thème différent.

Les contenus liés