×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Le fossile d'un ankylosaure découvert au Maroc, le premier à être identifié en Afr…
Archéologie

Le fossile d'un ankylosaure découvert au Maroc, le premier à être identifié en Afrique ! (VIDEO)

Le fossile d'un ankylosaure a été découvert au Maroc dont les traces, les premières à être identifiées en Afrique, datent du Jurassique moyen, une époque de la période géologique du Jurassique qui s’étend de -175,6 millions d’années à -161,2 millions d’années, révèle une étude publiée le 23 septembre dans la revue scientifique britannique Nature Ecology and Evolution.

« C'est le premier ankylosaure d'Afrique, et il date également d'une période très, très ancienne. Nous avons longtemps soupçonné que les ankylosaures devaient exister dans le Jurassique moyen car nous avons des stégosaures du Jurassique moyen. Les stégosaures et les ankylosaures sont étroitement liés les uns aux autres, il est donc logique que si les stégosaures avaient évolué à ce moment-là, les ankylosaures auraient dû faire de même», explique à la BBC Dr Susie Maidment du Musée d'Histoire naturelle (NHM) de Londres.

Dr Maidment a nommé l'ankylosaure Spicomellus afer (Spicomellus signifiant "collier de pointes" et afer signifiant "d'Afrique").

Selon la BBC, le spécimen a été découvert par un agriculteur dans les montagnes du Moyen Atlas au Maroc - plus précisément à Boulahfa dans le Sud de Boulemane, dans la région de Fès-Meknès, selon l'étude - au même endroit où les chercheurs du NHM avaient précédemment identifié le plus vieux stégosaure jamais trouvé. 

Dr Maidment avait brièvement visité le site avant que les restrictions liées au Covid-19 rendent impossible les fouilles de suivi. Lorsque les choses seront revenues à la normale, elle retournera au Maroc pour voir s'il y a d'autres morceaux de l'ankylosaure qui peuvent aider à faire la lumière sur sa « physiologie inhabituelle », peut-on lire sur le site de la BBC. 

Qu’est ce que les ankylosaures ?

Les ankylosaures, littéralement « lézard rigide », est un genre éteint de dinosaures ornithischiens herbivores. Le spécimen se compose d'une côte avec une armure dermique à pointes fusionnée à sa surface dorsale, une morphologie sans précédent parmi les vertébrés éteints et existants, précise l’étude.

Le spécimen révèle une diversité morphologique non réalisée de dinosaures blindés au début de leur évolution et implique la présence d'un enregistrement fossile important mais non découvert du supercontinent Gondwana, indique-t-on de même source. 

 

Le Gondwana se serait formé environ 600 millions d'années et dont l'Afrique, l'Arabie, l'Inde, l'Amérique du Sud, l'Antarctique et l'Australie sont des blocs continentaux résultant de sa dislocation, il y a environ 150 millions d’années. Selon les scientifiques, il représente approximativement un tiers des continents actuels.

Selon RFI, ce spécimen a été acquis par le Musée d'Histoire naturelle de Londres auprès d'un collectionneur privé. Les équipes du musée britannique et de l'université Sidi Mohamed Ben Abdellah au Maroc poursuivent les recherches sur cet ankylosaure.

Les contenus liés