×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Le Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes dédié à la mémoire de feu…
Cinéma

Le Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes dédié à la mémoire de feu Salaheddine Ghomari (Interview)

Modifié le
whatsapp share

La 11ème édition du Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes aura lieu du 25 au 28 mai 2021 sous le thème "Cinéma et pandémie". Organisé par l'association "Club de Cinéma, de Documentation et de l’Information" en partenariat avec le Conseil Régional Fès Meknès, cette édition sera diffusée en ligne, en raison des restrictions et des mesures sanitaires imposées par la pandémie de la COVID-19. Pour savoir  plus sur cette édition, 2M.ma a contacté  le président et fondateur du festival, Ahmed ElHabib Belmehdi. Interview..

Quelle est la particularité de cette édition du Festival international de Meknès du cinéma des jeunes ?

Cette édition se déroulera en mode virtuel, et sera l’occasion de présenter 20 films sélectionnés parmi une soixantaine de courts métrages soumis à l’appréciation du comité d’organisation de différents pays.  Elle sera dédiée à la mémoire de feu Salaheddine El Ghomari, et rendra hommage à l’actrice marocaine Amal Elatrach et à l’acteur marocain Chafik Bissbiss pour leurs travaux artistiques et leurs réalisations cinématographiques. La Norvège sera l’invitée d’honneur de cette 11e édition.

Quid du jury de cette onzième édition du Festival ?

Lors de cette édition, vingt films seront en lice pour  décrocher le Grand Prix de la compétition internationale, le Prix Meknès de la Création Artistique (Salaheddine Ghomari) et le prix du documentaire. Ces films seront départagés par un jury présidé par l’écrivain-journaliste et critique Fouad Souiba. Il sera composé des réalisateurs marocains Moncef Nazihi, et Bouchaib Masoudi, du réalisateur algérien Jamal Mohamed, du plasticien Benyounes Amirouch et du journaliste Yahya Saidi.
 

Peut-on parler d’un avant et d’un après Covid-19 pour le cinéma ?

Effectivement, nous pouvons bien sur parler d’un avant/après Covid 19. Nous avions toujours eu l’habitude de projeter les films et d’organiser des ateliers dans les salles de cinéma et avec un large public.  Malheureusement avec la crise sanitaire, nous sommes obligés d’organiser les événements en mode virtuel, espérant que la vie reprendra bientôt son cours normal.

Les contenus liés