×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
La Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement se mobilise pour le…
Environnement

La Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement se mobilise pour les océans

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP
whatsapp share

 La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, présidée par SAR la Princesse Lalla Hasnaa, se mobilise pour les océans en organisant un cycle de conférences en ligne dans le cadre de la Décennie des sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030).

Organisées en partenariat avec la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO, ces conférences "dynamiques et accessibles" ont pour objectif de faire connaître les objectifs de cette décennie dont l'alliance est parrainée par SAR la Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement. Selon un communiqué de la Fondation, membre fondateur de l’alliance de l’Océan, lesdites conférences, dont la première a eu lieu fin juin, visent à partager les objectifs de la décennie, lancée en février 2021 par la COI, avec les citoyens, notamment les plus jeunes, les associations, les entreprises, les organisations et les administrations. Dans ce sens, des journalistes animent les discussions avec des experts nationaux et internationaux et "veillent à ce que leurs propos restent toujours compréhensibles à tous", précise le communiqué.

Sur le terrain, la Fondation se mobilise dans le cadre de son programme Plages Propres et #bharblaplastic, a fait savoir la même source, ajoutant que cette opération de sensibilisation, récompensée en 2020 par l'écolabel Pavillon Bleu comme meilleure pratique de sensibilisation dans le monde, a été intégrée dans la Décennie des sciences océaniques au service du développement durable. L'opération #bharblaplastic, qui consiste à collecter des déchets plastiques dans les 105 plages du programme Plages Propres, "permet de se rendre compte de la réalité de cette menace grandissante", a expliqué la Fondation. Elle propose également des solutions en apprenant aux participants à réduire leur utilisation de plastique et en recyclant les déchets plastiques collectés, selon les principes d’une économie circulaire, a poursuivi la même source. La Décennie des sciences océaniques au service du développement durable a pour objectifs de créer des océans propres où les sources de pollution sont recensées et réduites ou éliminées, des océans sains et résilients où les écosystèmes marins sont bien connus, protégés, restaurés et gérés.

Cette décennie aspire à des océans productifs qui permettent un approvisionnement alimentaire et une économie océanique durable, des océans prévisibles dont l’évolution est comprise par une société capable de s’y adapter, des océans sûrs où la vie et les moyens de subsistance sont protégés des aléas liés à ces milieux.

La communauté internationale s'attend aussi à des océans à portée de tous grâce à un accès libre et équitable aux données, à l’information ainsi qu’à la technologie et l’innovation, et à des océans inspirants et attrayants dont le fonctionnement et la valeur au regard du bien-être et du développement durable sont compris par la société.

"La connaissance, la compréhension et le partage de ces sept objectifs sont indispensables à la sauvegarde des océans menacés, alors qu'ils jouent un rôle essentiel dans la régulation du climat", a conclu la Fondation.

Les contenus liés