×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
La Direction régionale de la Santé dément les informations sur la réapparition de …
Santé

La Direction régionale de la Santé dément les informations sur la réapparition de la leishmaniose à Errachidia

2M.ma/Map2M.ma/Map
whatsapp share

La Direction régionale de la Santé à Drâa-Tafilalet a démenti mercredi les informations sur la réapparition de la maladie de la leishmaniose dans la ville d’Errachidia.

Dans une mise au point au sujet de la publication par certains médias d’informations sur l’apparition de cas de leishmaniose chez des habitants de certains quartiers d’Errachidia, le ministère de la Santé indique que sa Direction régionale à Drâa-Tafilalet dément ces allégations infondées.

Le ministère souligne, dans un communiqué, que « la situation épidémiologique dans cette province connait une nette amélioration », ajoutant que la Direction régionale de la Santé à Drâa-Tafilalet nie "ces fausses informations qui ne sont pas fondées sur des données épidémiologiques réelles".

Suite à une visite de terrain effectuée par une équipe du service des réseaux des établissements de santé relevant de la Direction provinciale de la Santé d’Errachidia le vendredi 2 octobre courant pour s’enquérir de la situation épidémiologique dans certains quartiers et établissements scolaires de la ville, il a été constaté la non existence de points noirs de déchets pouvant aider à la prolifération des causes de cette maladie, dont les rats.

 



« Aucun cas de leishmaniose n’a été enregistré dans les établissements scolaires » d’Errachidia, poursuit la même source, soulignant que la situation épidémiologique relative à cette maladie connait une nette amélioration au niveau de la province où 76 cas seulement ont été recensés durant les 9 premiers mois de 2020, contre 202 cas au cours de la même de l’année précédente.

Le Comité provincial pour la gestion intégrée de la lutte anti-vectorielle tient ses réunions régulièrement sous la présidence du wali de la région de Drâa-Tafilalet et accorde une attention particulière à cette maladie, poursuit le communiqué, ajoutant qu’il a été procédé, au cours des mois précédents de l’année, à « l’élimination de la majorité des points noirs au niveau de la province et à la lutte contre les vecteurs de la maladie, dont les chiens errants, les insectes et les rongeurs ».

Lors de la réunion de ce comité, tenue mercredi au siège de la wilaya de Drâa-Tafilalet et consacrée à l’évaluation et l'actualisation de son programme annuel épidémiologique, l’accent a été mis sur la nécessité de poursuivre les opérations menées dans ce cadre.

La même source a fait observer que la pandémie du nouveau Coronavirus n’a pas empêché les équipes sanitaires et les différents intervenants de contrôler la situation épidémiologique liée à la leishmaniose, notamment dans la province d’Errachidia.

Le communiqué relève que la conjoncture actuelle est marquée par le diagnostic précoce de la leishmaniose dans les établissements scolaires et les douars de la province, notant que tous les indicateurs épidémiologiques démontrent la baisse des cas de cette maladie.

 

Les contenus liés