×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
La 27è édition de Fespaco s'ouvre samedi avec la participation du Maroc
Festivals

La 27è édition de Fespaco s'ouvre samedi avec la participation du Maroc

2M.ma2M.ma
whatsapp share

 Le Festival panafricain de cinéma et de télévision de Ouagadougou (Fespaco), l'un des plus grands rendez-vous réunissant les cinéphiles des quatre coins du Continent, débute samedi à la capitale burkinabè, avec la participation du Maroc.

La cérémonie d'ouverture est prévue samedi en fin d'après-midi au Palais des sports du quartier Ouaga 2000, en présence du président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré. Les stars de la musique du Sénégal, pays invité d'honneur de l'édition 2021, Baaba Maal et Didier Awadi s'y produiront, ainsi que les danseurs du chorégraphe burkinabé Serge Aimé Coulibaly.

Jusqu'à l'annonce du palmarès le 23 octobre, les projections des films se dérouleront dans les différentes salles de Ouagadougou, dont celle du cinéma Neerwaya de 1.066 places. Des projections auront également lieu dans "dix espaces en plein air", dont un aménagé à la Place de la Nation, une des plus grandes de la ville.

Trois films marocains sont en lice pour la Compétition officielle du Fespaco. Il s'agit de "Oliver Black" de Tawfik Baba qui concourra pour la récompense suprême, l'Etalon d'or du Yénnenga, dans la catégorie "Fictions long métrage".

"Dans la maison" de Karima Saidi sera, quant à lui, en lice dans la catégorie "documentaire long métrage". Dans la compétition "courts métrages (fiction et documentaire), Karim Boukhari participe avec son film "Aziya".

Outre la compétition officielle, "Les femmes du Pavillon J (The Women In Block J)" de Mohamed Nadif sera en lice dans la section parallèle, catégorie "perspective (long métrage fiction et doc), tandis que Mostafa Derkaoui prend part au festival avec son opus "De quelques événements sans signification".

Dans la même section, catégorie "Rétrospectives de films d'animation d'Afrique", Oumoussa Nisren et Anna-lisa Shouli seront présentes avec "Révolution", alors que Ferroukhi participe avec "Mica". Cette nouvelle édition du Fespaco aura pour thème "Cinémas d’Afrique et de la diaspora : nouveaux regards, nouveaux défis", et pour pays invité, le Sénégal.

L’Étalon d’or doit être décerné le 23 octobre par un jury international, présidé par le réalisateur et producteur mauritanien, Abderrahmane Sissako, lauréat du césar du meilleur film pour Timbuktu en 2015.



Un total de 17 films ont été retenus sur les 1.132 dans la catégorie long métrage de fiction, afin de concourir pour cette récompense suprême.

Les réalisateurs des 17 films en lice sont issus de 15 pays du continent, à savoir, outre le Maroc, l’Égypte, le Burkina Faso, le Sénégal, l'Angola, le Cameroun, le Nigeria, la Tanzanie, la Somalie, la Côte d'Ivoire, le Tchad, le Rwanda, la Namibie, le Lesotho et la Tunisie. Un film haïtien a également été retenu. Cette édition a été reportée de huit mois à cause de la crise induite par la Covid-19.

Les contenus liés