×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
IRCAM: le journaliste Houcine Ouzzig remporte le prix national des médias et de la…
Médias

IRCAM: le journaliste Houcine Ouzzig remporte le prix national des médias et de la communication

DR
2M.ma2M.ma
whatsapp share

A l'occasion de la commémoration du 20ème anniversaire du Discours Royal d'Ajdir, l'Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM) a décerné à notre collègue Houcine Ouzzig le Prix national des médias et de la communication pour ses reportages et émissions en amazigh sur la pandémie de Coronavirus dans plusieurs laboratoires et hôpitaux.

Le prix a été remis au journaliste ce vendredi, à l'issue de la cérémonie de remise du Prix de la culture amazighe au titre de l'année 2020 organisée à Rabat au siège de l'Institut, en présence du directeur de l'IRCAM, Ahmed Boukous, ainsi que plusieurs autres responsables, cadres et professeurs de l'Institut.

Le reste des distinctions concernent le Prix de mérite ayant été attribué à l'acteur Brahim El Mazned, en guise de reconnaissance de ses efforts et recherches visant la promotion de la culture et du patrimoine amazighs au Royaume, ains que le Prix national de la traduction, décerné à Larbi Moumouch pour sa traduction vers l'Amazigh du roman "la Mort d'Ivan Ilitch" de l'écrivain russe Léon Tolstoï, le Prix national de la création littéraire amazighe, décerné à Lhoussine Assaid pour son recueil de contes "Turtut n yidil", et à Lahcen Bensaid pour le recueil de chansons destinées aux enfants intitulé "Urtan N'tumrt".

Il s'agit aussi du Prix national des études, recherches et programmes informatiques, décerné à Badr Boudhan pour avoir présenté un ensemble de supports numériques dédiés à l'apprentissage et l'enseignement de l'amazighe via le recours aux dessins animés.

S'agissant du Prix national de la chanson moderne, il a été remporté par Soufiane Al Bouzakhti du groupe "Rif Expérience" pour la chanson "Tarifit", alors que le prix national de la chanson traditionnelle est revenu à Ali Ait Bouzid pour sa chanson "Laâdat". En ce qui concerne le prix national du film, il a été attribué à Tarek El Idrissi pour son oeuvre "Drz N'tmazgha".

 

Les contenus liés