×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
France/Covid: 71 interpellations lors des manifestations de samedi contre le pass …
France

France/Covid: 71 interpellations lors des manifestations de samedi contre le pass sanitaire

2M.ma avec Agences2M.ma avec Agences
whatsapp share

Soixante-et-onze personnes ont été interpellées, dont 24 à Paris, lors des manifestations de samedi contre le pass sanitaire et l’obligation de la vaccination pour certaines professions, a indiqué, dimanche, le ministère français de l’Intérieur.

Lors de ces manifestations, qui ont rassemblé 161.000 personnes dont 11.000 dans la capitale, selon Beauvau, 29 membres des forces de l'ordre ont été blessés.

À Paris, 21 manifestants ont été placés en garde à vue, a précisé, de son côté, le parquet de la capitale.

"27 policiers et deux gendarmes ont été blessés. Aucun manifestant ne l'a été", a ajouté le ministère de l'Intérieur, cité par les médias de l'hexagone.

Ces manifestations, qui sont intervenues une semaine après les mobilisations de samedi dernier ayant rassemblé près de 114.000 personnes, ont été émaillées d'incidents entre forces de l'ordre et manifestants dans plusieurs villes notamment à Lyon, Nantes, Toulouse et Paris.

Face à une flambée des contaminations et la propagation du variant Delta, plus virulent et 60% plus contagieux, le président Emmanuel Macron avait annoncé le 12 juillet de nouvelles mesures contraignantes dont l’obligation de se faire vacciner pour les travailleurs en contact avec les personnes fragiles sous peine de sanctions à partir du 15 septembre et l’élargissement du pass sanitaire dès le 21 juillet pour tous les Français de plus de 12 ans pour accéder notamment aux lieux de culture et les salles de sports.

Les manifestations anti-pass sanitaire interviennent alors que 76% des Français approuvent les décisions du chef de l'Etat en rapport avec l'obligation vaccinale pour les personnels soignants et d'autres professions, selon un sondage Elabe pour BFMTV réalisé le 13 juillet.

L'extension du pass sanitaire (vaccination complète ou test négatif récent) recueille aussi une majorité d'approbations.

Une quatrième vague épidémique déferle sur la France avec une reprise des contaminations depuis quelques semaines, alors que les autorités pressent les populations à se faire vacciner massivement, afin d'éviter la réinstauration de mesures plus restrictives comme le retour au masque et au couvre-feu.

Dans ce contexte inquiétant, plusieurs départements notamment dans le sud du pays, qui connaissent une flambée des nouveaux cas, ont réinstauré le masque obligatoire en extérieur ainsi que le couvre-feu à partir de 23 heures.

Les contenus liés