×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Fin imminente du statut de réfugiés pour une grande majorité d'Ivoiriens (HCR)
Afrique

Fin imminente du statut de réfugiés pour une grande majorité d'Ivoiriens (HCR)

DR
2M.ma2M.ma
whatsapp share

Une grande majorité des réfugiés ivoiriens, installés dans les États limitrophes, ne vont plus pouvoir bénéficier de ce statut, a indiqué mardi l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) qui estime que "beaucoup d'entre eux n'ont plus besoin de protection internationale".

Cette décision, dont le HCR recommande l'application le 30 juin 2022, fait suite à une réunion de deux jours à Abidjan, entre le gouvernement ivoirien et les pays abritant un grand nombre de réfugiés.

"Sur la base d'une analyse approfondie de la situation en Côte d'Ivoire, le HCR estime que les circonstances dans lesquelles de nombreux Ivoiriens ont fui leur pays en tant que réfugiés ont cessé d'exister et que beaucoup d'entre eux n'ont plus besoin de protection internationale", selon Raouf Mazou, Haut-Commissaire assistant chargé des opérations du HCR.

Selon le HCR, depuis 2011, quelque 287.000 réfugiés ivoiriens sont rentrés volontairement dans leur pays, soit 92% de ceux qui étaient partis.

Quelque 51.000 personnes restent toutefois réfugiées et demandeuses d'asile dans la région, principalement au Ghana, au Liberia, en Guinée, au Mali, en Mauritanie et au Togo, d'après la même source.

Selon le HCR, 60% des réfugiés ivoiriens interrogés souhaitent rentrer chez eux et seuls 10% souhaitent rester dans leurs pays d'accueil.
 

Les contenus liés