×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Débat

Édition spéciale consacrée au Projet de fabrication de vaccins au Maroc (Replay)

2M.ma2M.ma
whatsapp share

Sous la présidence effective de SM Mohammed VI, le projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid19 et autres vaccins, a été lancé lundi 5 juillet au Palais Royal de Fès. Ce grand chantier royal mobilisera 500 millions de dollars et prévoit de produire à court terme 5 millions de doses de vaccin anti-Covid par mois. 

Quelle est l'importance de ce projet structurant pour l'autosuffisance et souveraineté sanitaire du royaume? Quelles débouchés pour l'industrie pharmaceutique?

Des questions discutées dans cette édition spéciale sur 2M, avec deux spécialistes en la matière, Ali Sedrati, président de la Fédération marocaine de l’industrie et de l’innovation pharmaceutiques (FMIIP) et le Professeur Chakib Abdelfettah, spécialiste des Maladies infectieuses et tropicales et membre du comité technique et scientifique de vaccination.

 

Répondant à une question de Mehdi Boukhari sur l'impact attendu de ce projet sur la recherche scientifique, Pr Abdelfattah a souligné qu'il s'agit "d'une occasion inespérée de booster" ce domaine. "Il va permettre aux jeunes d'avoir une visibilité par rapport à l'avenir (...)"

*

Pour sa part, l'expert Ali Sedrati, interrogé sur les facteurs qui pourraient contribuer à la réussite de ce grand chantier national, rappelle que le Royaume dispose déjà "d'une base importante de plateformes technologiques, d’industries et de compétences" qui permettront d'aller à l'avant dans la concrétisation de ce projet.

S'agissant des atouts de ce projet sur le volet économique, notamment l'entrepreneuriat, Pr Chakib Abdelfattah pense que le projet de fabrication des vaccins au Maroc va encourager les jeunes entrepreneurs à créer des Startups et à investir dans le domaine médica, dans les dix années à venir. 

 

 

Les contenus liés