×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Economie

Des B2B et des rencontres pour présenter aux investisseurs polonais le potentiel de Dakhla

Après une première visite fructueuse à Laayoune, des hommes d'Affaires polonais ont entamé, mercredi 15 septembre, une deuxième étape d'une mission économique à Dakhla, pour constater de visu les atouts et les opportunités d'investissement qu'offre  la région de Dakhla-Oued Eddahab, un véritable pôle de développement et d’attractivité économique.

En plus d’être prisée pour ses plages et ses magnifiques vagues que les surfeurs viennent visiter du monde entier, la région de Dakhla-Oued Eddahab "dispose de potentialités économiques importantes, notamment dans les secteurs du tourisme, de l’agriculture, de la pêche et de l’énergie, entre autres, a indiqué l'ambassadeur du Maroc en Pologne, M. Abderrahim Atmoun, lors d'une rencontre pour mettre en lumières les avantages comparatifs de la région, avec la participation de représentants de plusieurs entreprises polonaises et marocaines.

 


La position géographique avantageuse de Dakhla, qui lui permet de jouer le rôle de pivot et de plateforme d’échanges entre le Maroc et l’Europe via l’océan Atlantique d’une part, et entre le Maroc et l’Afrique subsaharienne d’autre part, conjuguée à sa proximité aux Îles Canaries, confère à la ville le rôle de hub ouvert entre l’Afrique et l’Europe, a expliqué le diplomate, poursuit M. Atmoun devant les hommes d'affaires polonais et marocains et les responsables locaux.

 

Le nouveau modèle de développement des provinces du Sud a tracé la voie à un développement multidimensionnel, inclusif et durable de ses provinces du Sud, explique le diplomate, soulignant que ce modèle a été doté d’un budget colossal de 7,2 milliards d’euros (80 milliards de Dirhams). Il a Illustré cela par un exemple, et non des moindres, le nouveau Port Atlantique de Dakhla, avec un budget de près de 87 millions d’euros (960 millions de Dirhams), qui générera 183.000 emplois à l’horizon 2030 et constituera une plaque tournante incontournable pour les échanges avec l’Afrique subsaharienne et l’Amérique latine.


"La vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed Vl a permis l’instauration d’une dynamique de développement saisissante: infrastructures, éducation, respect des droits de l’Homme, emploi des jeunes, promotion de l’esprit d’entreprise, santé, et surtout des perspectives d’une société résolument tournée vers l’avenir, autosuffisante et fière de répondre aux besoins de ses habitants tout en préservant les spécificités de sa population" ajoute M. Atmoun.


Et d'annoncer que cette dynamique économique de la région sera consolidée par l’instauration de partenariats économiques bilatéraux entre le Maroc et la Pologne, " car comme évoqué hier lors de notre visite à Laayoune, la qualité de nos relations passe nécessairement par le renforcement des échanges économiques et la création d’une dynamique économique gagnant-gagnant".

 

Le Maroc et la Pologne "entretiennent d'excellentes relations diplomatiques", a-t-il affirmé. "Les chefs d’états des deux pays accordent une importance particulière au renforcement des relations bilatérales entre les deux pays, notamment au niveau économique", poursuit le diplomate.


"J’ai la conviction que la consolidation des relations bilatérales entre les deux pays n’est possible qu'avec une implication du secteur privé. La multiplication des projets similaires permettra sans aucun doute de jeter des ponts additionnels entre nos deux pays et de renforcer notre amitié", a-t-il dit, vant d'exprimer ses vifs remerciments "à toues les personnes ici présentes et à toutes les institutions de la région de Dakhla qui ont contribué, de près ou de loin, à la réalisation de cette visite".


Et de réitérer l’engagement de l’Ambassade du Maroc à Varsovie pour continuer à  accompagner les entreprises privées polonaises et à les aider dans la concrétisation de leurs projets "en faveur de l’amitié maroco-polonaise."
Les autres interventions (CRI, Agences urbaines...) ont focalisé en particulier sur les atouts et les avantages de la région et les divers opportunités d'investissement qu'offre la région de Dakhla-Oued Eddahab et les provinces du Sud en général.


Par la suite, des chefs d'entreprises polonaise privées ont tenu des rencontres B2B avec leurs pairs marocains. Il s'agit du Groupe Sentissi; Unimer; Hotel l'Ocean; Hotel Bavaro; King Pelagique; Groupe Snoussi; Groupe Eddarham; KLK Khayatey Living; Chaabi Holding; Pro Terra; Coquillage Dakhla; Groupe Al Omrane.

 

Ces rencontres entre les représentants de sociétés polonaises et marocaines ont été l'occasion d'échanger et discuter des possibilités de partenariats.  Les entreprises polonaises présentes s’activent notamment dans les secteurs de la fabrication de solutions d’éclairage professionnelles, la technologie de fabrication d’hélicoptères ultralégers à multiples usages, y compris dans l’industrie sanitaire et agricole, la production de poteaux électriques, d’éclairage et de télécommunication, la production de bornes de recharge pour voitures électriques, la fabrication d’équipements et de matériels de lutte contre les incendies et la production des conteneurs spécialisées pour le marché militaire et civil.

 

Par la même occasion, M. Atmoun a fait savoir que ces entreprises polonaises avait déjà exprimé à Varsovie la volonté d'investir dans divers secteurs dans les provinces du sud, annonçant qu'une rencontre est prévue en octobre prochain entre agences de voyage polonaises et mrocaines. 
Il s'agit de la société LUG, un des principaux fabricants européens de solutions d'éclairage professionnelles spécialisée dans la fabrication de luminaires industriels et d'infrastructure ainsi que dans l'éclairage décoratif et l'éclairage intérieur et extérieur des bâtiments publics, des espaces de vente et objets architectoniques; la société FlyArgo, spécialisée dans la technologie de fabrication d'hélicoptères ultralégers à multiples usages, y compris dans l'industrie sanitaire et agricole; la société Alumast, spécialisée dans la production de structures porteuses composites : poteaux électriques, d'éclairage et de télécommunication; la société EV Charge, spécialisée dans la production de bornes de recharge pour voitures électriques; la société  Ogniochron spécialisée dans la fabrication d'équipements et de matériels de lutte contre les incendies et la société Chimide, spécialisée dans la production des conteneurs spécialisées pour le marché militaire et civil, mais également des hôpitaux de campagne, des camions de pompiers et des équipements de transport et de logistique, fabrication et adaptation (haute technologie) aux besoins individuels.
 

Les contenus liés