×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Décès de Joseph Koto, grande figure du football sénégalais
Décès

Décès de Joseph Koto, grande figure du football sénégalais

2M.ma avec Agences2M.ma avec Agences
whatsapp share

 Le technicien et ancien international sénégalais est décédé jeudi à Dakar des suites d’un malaise cardiaque.

Pendant quarante ans, Koto a fait les beaux jours du football sénégalais. D’abord en tant que joueur avec un passage remarqué à la Jeanne D’Arc de Dakar dans les années 80. Joseph Koto va consacrer toute sa carrière de joueur local à la vieille dame avant de s’expatrier à Dubaï où il a joué pendant 5 ans avec El Arabic club d’Abou Dhabi qu’il avait choisi au détriment de l’As Monaco. Il fera également partie de cette équipe qui a disputé la fameuse CAN au Caire en 86 aux cotés de Jules François Bocandé, Amadou Dit Boy Bandit entre autres. Une génération qui marque le retour du Sénégal sur la scène africaine après avoir raté quatre CAN d'affilée.

L’ancien ailier surnommé "Bout de chou" pour sa petite taille, va surtout s’illustrer en tant que sélectionneur des équipes nationales du Sénégal. D’abord un bref passage sur le banc de l’équipe nationale A en 2012, mais il sera limogé six mois plus tard après une élimination par la Côte d’Ivoire. Il est aussi sélectionneur de l'équipe locale qui a participé à la première édition du CHAN en 2009 en Côte d’Ivoire. Mais, les plus grands exploits de Joseph Koto ont été avec les sélections de jeunes, qui sous sa direction étaient surnommés les «Koto boys».

C’est Le premier entraîneur à qualifier le Sénégal à une demi-finale de la coupe du Monde des moins de 20 ans en 2015. Sous son magistère, le Sénégal a également disputé sa première finale à la CAN junior 2017.

Sa dernière mission pour le Sénégal c’était au mois de juillet dernier en Afrique du Sud. Joseph Koto y avait amené l’équipe Nationale olympique qui a terminé vice-championne de la COSAFA.

A 61 ans, une mort brutale lui empêchera de tenter un dernier challenge, qui était de qualifier le Sénégal aux jeux olympiques Paris 2024.

Le chef de l’Etat Macky Sall a fait part de sa peine à la suite du décès de Joseph, dont il garde le souvenir d’"un grand joueur’’ de football et d’"un coach d’exception’’.

"Je suis très peiné d’apprendre le décès de Joseph Koto. Je garderai de lui, et à jamais, le souvenir d’un grand joueur de football et surtout d’un coach d’exception de nos sélections nationales, engagé et passionné’’, a écrit Macky Sall sur Twitter.

"Mes condoléances émues à toute sa famille et au monde du sport’’, a ajouté le président de la République.

 



Matar Bâ, le ministre des Sports, a évoqué, quant à lui, ‘’une douleur immense’’ en parlant du décès de Joseph Koto.

‘’Un soldat est tombé aujourd’hui’’, a poursuivi le ministre des Sports, affirmant s’être rendu au domicile du défunt à Dakar, en compagnie de son collègue de l’Urbanisme, Abdoulaye Sow, et du président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor.

’'Un serviteur du pays dans son domaine vient de nous quitter’’, a regretté Matar Bâ.

Les contenus liés