×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Covid: Faut-il prolonger la durée entre la 2e et 3e dose si la personne est infect…
Vaccination anti COVID-19

Covid: Faut-il prolonger la durée entre la 2e et 3e dose si la personne est infectée entre temps? (Dr Tayeb Hamdi)

Le Maroc, comme de nombreux autres pays, a lancé une campagne de rappel du vaccin anticovid. Destinée aux personnes ayant reçu leur deux doses du vaccin depuis au moins six mois, cette campagne a profité à ce jour à plus d'un million et demi de personnes.

Quelle est l’importance de cette 3ème dose et est-elle sans risque? Pourquoi un délai de six mois et pas moins ou plus ? Faut-il prolonger la durée entre la 2ème et 3ème dose si la personne est infectée entre temps ? Et est-ce qu’on se dirige vers l’adoption d’un schéma vaccinal complet de 3 doses pour tous? Les réponses à toutes ces questions avec Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé.

Quelle est l’importance de la 3ème dose et est-elle sans risque?

Au début, on ne savait pas qu’on allait avoir besoin d’une 3èmedose. Mais avec l’apparition de plusieurs variants et la baisse de l’efficacité des vaccins avec le temps, il a été primordial de préconiser une 3èmedose pour booster l’immunité et assurer une protection contre la maladie qui dure dans le temps.

Quant aux risques, ils sont quasi-inexistants sur le plan médical. Bien au contraire, cette 3èmedose offre une protection supplémentaire et durable.

Pourquoi un délai de six mois et pas moins ou plus ?

Ce délai a été choisi en fonction de plusieurs études scientifiques. Maintenant dans certains cas on peut administrer cette 3ème dose bien avant les six mois, notamment dans 4 à 8 semaines de la 2ème dose. Cette exception ce fait pour les personnes transplantées, celles ayant recours à la dialyse et celles souffrant de certains types de cancers.

Pour les autres, il est important de respecter le délai des six mois et il n’est pas recommandé d’administrer la 3èmedose ni avant ni après. Car pendant ces six mois, ils sont toujours protéger et au-delà de cette période, ils s’exposent à un risque inutile.

Faut-il prolonger la durée entre la 2ème et 3ème dose si la personne est infectée entre temps ?

Si l’infection survient vers la fin du 6èmemois, il faut prolonger d’un mois. Mais si la personne est infectée bien avant, il est inutile de prolonger cette durée.

Est-ce qu’on se dirige vers l’adoption d’un schéma vaccinal complet de 3 doses pour tous ?

Selon les experts, oui. Les trois doses de vaccins offrent une protection élevée et beaucoup plus durable. Avec trois doses de vaccins, on sera protégé pendant des années et pas seulement des mois.

Les contenus liés