×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Conférence ministérielle africaine sur l'environnement: la triple crise planétaire…
Environnement

Conférence ministérielle africaine sur l'environnement: la triple crise planétaire au centre des débats

2M.ma2M.ma
whatsapp share

Les ministres africains de l'environnement, réunis virtuellement cette semaine à l'occasion de la 18e session de la Conférence ministérielle africaine sur l'environnement (CMAE), ont convenu d'intensifier la riposte du continent en vue d'accélérer le programme de relance verte et durable et faire face à la triple crise du changement climatique, de la perte de biodiversité et de la pollution.

Dans une déclaration ministérielle publiée à la clôture de la première partie de cette session, les représentants des gouvernements africains ont réaffirmé leur engagement pour assurer la relance post-covid en donnant la priorité aux mesures de redressement vertes et durables à même de favoriser à la fois la résilience sociale, économique et environnementale.

"Il est dans l'intérêt de l'Afrique et de nos populations que les questions environnementales reçoivent l'attention qu'elles méritent, surtout au vu des effets de la Covid-19", a souligné le président entrant de la CMAE et ministre de l'Environnement du Sénégal, Abdou Karim Sall, lors de cette réunion.

"C'est non seulement une opportunité mais une obligation, pour nous, ministres africains en charge de l'environnement, de prendre la responsabilité de veiller à ce que les moyens nécessaires soient fournis pour traduire les objectifs de la CMAE en mesures urgentes", a-t-il insisté.

Les ministres se sont engagés à garantir une approche multilatérale efficace pour lutter contre les changements climatiques grâce à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), au protocole de Kyoto et à l'accord de Paris.

Ils ont également réitéré leur engagement à assurer leur mise en œuvre conformément aux principes de la Convention, tout en mettant l'accent sur l'accès équitable au développement durable, l'éradication de la pauvreté et la reconnaissance des besoins spécifiques des pays africains.

D'autre part, les ministres ont appelé à une reprise centrée sur les populations qui permette de faciliter la création d'emplois et l'amélioration des moyens de subsistance.

Le continent a subi de graves répercussions sociales et économiques en raison de la pandémie de la Covid-19. Celle-ci a affecté les marchés déjà très volatils, contractant le PIB du continent jusqu'à 3,4% allant de pair avec une perte estimée entre 173,1 et 236,7 milliards de dollars pour les années 2020-2021.

Afin d'accélérer la mise en place d'un plan de relance vert et durable pour l'Afrique, la plateforme en ligne du projet de relance verte pour l'Afrique (AGSP) a été officiellement lancée. Cette plateforme offre une passerelle complète aux gouvernements, aux partenaires de développement, aux communautés et aux parties prenantes pour accéder aux informations et aux connaissances.

 

Les contenus liés