×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Artisanat : Aït Manos lance sa Fondation en faveur des femmes artisanes
Artisanat

Artisanat : Aït Manos lance sa Fondation en faveur des femmes artisanes

2M.ma2M.ma
whatsapp share

Aït Manos, maison d'artisanat et de création de zellige, a annoncé le lancement officiel de l'activité de sa fondation, créée dans le but de contribuer à l'autonomisation économique des femmes artisanes et à la valorisation des métiers d'arts ancestraux. 

Dans le détail, les dirigeants de Ait Manos, Ghalia Sebti et Tawfik Bennani, indiquent que la nouvelle entité veillera à accompagner ces femmes dans le process de création et de commercialisation de tapis en laine nouée fabriqués à la main.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Ait Manos (@aitmanosmorocco)

 

 

"Bien qu’étant le pilier de l’économie rurale, les femmes disposent d’un accès limité aux ressources financières", indique un communiqué de la Maison. 

C'est ainsi que la fondation a été créée en janvier 2020 pour répondre à cette problématique, mais le lancement officiel de son activité a été retardé à cause de la pandémie de nouveau coronavirus. Ceci n'a cependant pas empêcher les instigateurs de cette initiative de prêter main forte aux femmes du monde rural, en particulier à Imzour (région d’Al Haouz) à travers l’association Alanwar, indique la même source. Par exemple, la vente solidaire de tapis en laine noués et d'autres produits a permis de récolter près de 50.000 au profit de l'association précitée. 

"’En quelques mois, les villageoises ont fabriqué des tapis sublimes malgré les difficultés liées au Covid-19. En effet, les souks n’ayant pu se tenir normalement, elles n’ont pas pu s’approvisionner en laine. Ainsi, elles ont pris l’initiative de se remettre à filer leur laine comme le faisaient les anciennes", explique Ghalia Sebti, citée par le communiqué, rajoutant qu'après cette première étape, ces dames ont pris confiance en elles en constatant que leur savoir-faire bénéficie à tout le village. "A terme il conviendra de les aider à créer leur coopérative afin d’accéder à une véritable autonomie’’, a-t-elle aussi fait savoir.

Pour ce qui est du volet de la valorisation des métiers d'arts ancestraux, la fondation aura pour vocation, à travers ses différentes initiatives, de préserver et de développer durablement les savoir-faire et la créativité marocaine, conclut le communiqué.

 

Les contenus liés