×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Arabie saoudite: Financement de 14 projets cinématographiques arabes, dont un film…
Cinéma

Arabie saoudite: Financement de 14 projets cinématographiques arabes, dont un film marocain

2M.ma2M.ma
whatsapp share

Un total de 14 projets cinématographiques ont reçu un financement du Fonds de la Mer Rouge dans le cadre de la prochaine édition du Festival international de cinéma de la Mer rouge qui se tiendra, du 6 au 15 décembre prochain, ont annoncé les organisateurs.

Le film "Antonio Tar", du réalisateur marocain El Hadi Ould Mhand, fait partie des films qui ont bénéficié de ce soutien dédié aux opérations de production ou de post-production.

L’œuvre raconte l'histoire d'une famille simple, comme celles peuplant les petits villages marocains des années 90. Cependant, il s'agit aussi d’une famille unique en raison de son ouverture d'esprit.

Soudain, une maladie neurologique va bouleverser le quotidien des membres de la famille et tester l'amour qu'ils ont les uns pour les autres.

Les principaux acteurs de ce film sont Samir El Kasmi, Loubna Azabal, Jalal Quarriwa, Ayoub El Yousfi et Ahmed Yarziz.

Le Fond a été lancé en juin dernier dans le but de soutenir les projets cinématographiques en leur apportant les financements dont ils ont besoin, afin de les mener à bien et les transformer en œuvres cinématographiques.

Alors que le Fonds a reçu plus de 650 candidatures, l'examen du reste des projets se poursuivra durant les prochains jours, dans la perspective d’annoncer les autres films primés en décembre prochain.

Selon le site officiel du festival, la liste des projets comprend des longs métrages et des documentaires provenant de 10 pays, à savoir le Maroc, l’Arabie saoudite, la Tunisie, l’Égypte, la Palestine, la Jordanie, le Liban, l’Irak, le Qatar et l’Algérie.

La même source précise que deux de ces films ont connu un succès international, le premier est le court métrage «La mer avant toi» nominé aux Oscars et lauréat du festival de Cannes, du réalisateur Elie Dagher et le deuxième est "Farha" du réalisateur Darin Sallam, qui a été projeté en avant-première au Festival international du film de Toronto.

Le directeur artistique du festival, Edward Weintraub, a souligné que «le cinéma arabe bénéficie de talents créatifs qui racontent de nouvelles histoires inspirées de la culture et du patrimoine arabes. Par conséquent, nous devons continuer à soutenir les réalisateurs arabes tout au long de l'année et leur fournir ce dont ils ont besoin en termes de financement et de moyens pour toucher le public».

Il a également exprimé sa fierté «de la participation de films arabes au festival du film de Venise ou à d'autres festivals internationaux», notant que les années à venir connaîtront certainement d’autres films de ce calibre.

Le Festival de la Mer rouge est le premier festival international du film en Arabie Saoudite. Il s’agit d’une initiative à but non lucratif lancée par le ministère saoudien de la Culture afin de soutenir le secteur du cinéma dans le Royaume et d'enrichir le contenu cinématographique local, ainsi que de promouvoir les nouvelles œuvres arabes.
 

Les contenus liés