×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
J'ai tant de choses à vous dire

Abdellatif BENAZZI: l’attachement aux origines et l’humilité des champions… (Replay)

La grande figure marocaine de Rugby et ancien capitaine du XV de France, Abdellatif BENAZZI a reçu ce jeudi, 22 octobre, Hanane HARRATH à Oujda, sa ville natale, pour une visite des lieux de sa jeunesse et autres lieux symboliques. Retour sur cette balade-interview, entre le passé et le présent… En Replay

Rendez-vous à la place de la culture arabe, Hanane HARRATH rejoint Abdellatif BENAZZI qui l’emmène visiter son ancien lycée. C’est au lycée historique Omar Ibn Abdelaziz que tout a commencé ; la passion pour le sport, la quête de liberté et les premières victoires.

Le début du succès

Son physique imposant à l’origine de sa timidité, sera un atout, une motivation pour atteindre le succès. A 18 ans, Abdellatif BENAZZI se démarque comme l’un des meilleurs joueurs de rugby du Maroc. Son talent le propulse d’un pas de géant à l’Hexagone pour devenir le capitaine d’équipe de Rugby de France (XV).

Le deuxième lieu à découvrir est Souk Melilla, cette place est pour Oujda, ce qu’est Jemaâ EL Fna pour Marrakech. Un lieu bouillonnant où il venait chiner ses paires de chaussures rarissimes de pointure 47, ses premiers crampons et quelques maillots de rugby des équipes étrangères. Cette place commerçante, autrefois, bouillonnant de vie est aujourd’hui un endroit désert à cause de la fermeture, en 1994, des frontières terrestres en le Maroc et l’Algérie; terre d’origine de sa mère.

Le retour aux origines…

Nostalgique, "Le colosse aux pieds d’argile", tel qu’il se définit lui-même est resté viscéralement attaché à ses origines, fidèles à ses principes. Des grandes valeurs comme l’humilité, le patriotisme et la liberté qu’il a hérité de son modèle dans la vie : son défunt père emporté par une crise cardiaque à l’âge de 62 ans. Plus qu’un rituel, se recueillir sur sa tombe est une manière de prolonger les liens à travers les prières et les souvenirs.

Comme le veut la tradition, tous les vendredis, la famille se réunit autour d’un bon couscous. Un autre rituel qu’Abdellatif BENAZZI a tenu à partager avec Hanane HARRATH et son équipe dans la maison de son enfance. Un moment de retrouvailles et de convivialité meublé par des souvenirs racontés avec la tendresse et la bienveillance d’une maman.

L’engagement social

Pour participer au développement de l’Oriental qui lui tient à cœur, l’ancien capitaine du XV, milite en faveur de l’éducation en milieu rural. Il créé, en France, l’association NOOR qui contribue aux projets de construction et de réhabilitation des écoles entre Figuig à Oujda.

Le besoin de se ressourcer

Saïdia est un lieu incontournable pour Abdellatif. S’y rendre, c’est retrouver ses souvenirs d’enfance, d’été, ses repères…

De retour à Oujda, Abdellatif BENAZZI nous dévoile son coup de cœur, le stade de rugby à découvrir à la fin de l’émission.

Les contenus liés