×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Marrakech : Des eaux usées épurées pour l’irrigation des espaces verts de la ville
National

Marrakech : Des eaux usées épurées pour l’irrigation des espaces verts de la ville

Yza Cherqi, MarrakechYza Cherqi, Marrakech
Modifié le

Tout se transforme rien ne se perd. C’est ce que permet la station d’épuration des eaux usées de Marrakech depuis 2016: réutiliser ces volumes pour irriguer espaces verts et espaces golfiques de la cité ocre. Située sur la route de Safi, elle s'étend sur une superficie de 17 ha et traite quotidiennement 110.000 m3 d’eaux usées. 

Réalisée selon les normes marocaines de qualité pour le rejet dans le milieu naturel et au niveau A selon la classification de l’organisation mondiale de santé pour la fraction destinée à la réutilisation, cette station d’épuration permet de baisser la charge polluante de 58 T/jour.

Elle offre par ailleurs  une épuration primaire et secondaire pour la totalité des eaux usées et tertiaires pour le volume destiné à la réutilisation. Le réseau de réutilisation est impressionnant. Il comprend 5 stations de pompage situées le long du parcours des conduites du nord vers le sud de la ville et 80 km de conduites reliant la station aux projets golfiques et à la palmeraie. Le réseau fournit 12 des 19 golfs de la ville qui nécessite au quotidien 3000 m3 d’eau.

La station devrait traiter et épurer un volume de 170.000 m3 à l’horizon 2030.

D’un budget globale 1 232 MDH, le projet a nécessité la mobilisation d’expertises nationales et internationales de haut niveau faisant bénéficier la station des technologies de pointe contribuant ainsi à la préservation des ressources de la région par la mobilisation d’environ 33 million de m3/an d’eau, soit la moitié du besoin de la cité ocre.

marge du traitement des eaux usées, la station réalise également le séchage solaire des boues d’épuration, qui consiste à valoriser les boues usées. Un projet qui a nécessité la mise en place d’une annexe sur 10 Hectares sous forme de plate-forme en serres équipée de robots de tournement des boues et des convections thermiques. Une activité, elle aussi « Eco-friendly », qui permet d’économiser 120 MWH/jour d’énergie thermique.

Les contenus liés