×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
L'Espagne recevra des doses du vaccin AstraZeneca "dans les prochains jours" (mini…
Vaccination anti COVID-19

L'Espagne recevra des doses du vaccin AstraZeneca "dans les prochains jours" (ministre de la Santé)

2M.ma avec Agences2M.ma avec Agences
whatsapp share

Le ministre espagnol de la Santé, Salvador Illa, a anoncé, mardi 26 janvier, que l'Espagne pourrait commencer à recevoir des doses du vaccin contre le COVID-19 d'AstraZeneca et de l'université d'Oxford "dans les prochains jours", une fois qu'il aura été approuvé par l'Agence européenne des médicaments (EMA), qui pourrait donner son "feu vert" vendredi 29 janvier.

"Tout indique qu'il s'agit d'un vaccin qui pourrait être utilisé cette semaine en Europe et que nous recevrions des doses dans les jours à venir", a expliqué Illa lors d'une conférence de presse à l’issue du Conseil des ministres, la dernière avant de quitter son poste pour se présenter aux élections catalanes du 14 février.

Le ministre a fait part du "soutien" de l'Espagne à l'Union européenne dans sa position contre AstraZeneca, qui a annoncé un retard dans la livraison des vaccins sur le sol européen.

"J’exprime le soutien de l'Espagne à toutes les mesures visant à garantir le contrat qui a été signé. Nous savons que les vaccins sont une denrée rare et que leur fabrication et leur distribution sont complexes, mais l'Europe a bien réussi dans son approche de cette stratégie. Nous soutenons toutes les décisions de l'UE pour garantir le respect des principes de l’accord et la réception des doses à temps", a insisté le ministre.

D'autre part, Illa a affirmé que le rythme actuel de la vaccination en Espagne est "correct", puisque 1. 237.593 doses ont déjà été administrées, soit 91,9 % des 1.346.100 doses fournies aux communautés autonomes.

"Le rythme est correct. Le plan de vaccination est conçu en tenant compte du fait que nous recevons les doses progressivement. Nous devrons nous adapter à l'administration des vaccins que nous allons recevoir", a-t-il réitéré.

 

 

 

Les contenus liés