×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Conférence internationale sur la migration à Marrakech: Le Maroc sera au rendez-vo…
Maroc

Conférence internationale sur la migration à Marrakech: Le Maroc sera au rendez-vous (Bourita)

2M.ma/Map2M.ma/Map

Le Maroc sera, comme à l’accoutumée, au rendez-vous pour faire de la Conférence internationale sur la migration, prévue les 10 et 11 décembre prochain à Marrakech, une réunion "réussie", a affirmé, jeudi 8 novembre, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.
Lors d’un point de presse à Marrakech, à l’issue d’une visite de terrain pour s’enquérir de l’état d’avancement des préparatifs du site devant abriter cette importante conférence qui sera sanctionnée par l'adoption du Pacte mondial sur les migrations, M. Bourita a indiqué que cette réunion de haut niveau revêt une grande importance eu égard, d’abord, à la question qui sera débattue, à savoir celle de la migration qui, a-t-il dit, constitue un sujet "structurant" dans les relations internationales et primordial sur l’agenda international.
Le ministre, qui était accompagné de la Représentante Spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour les migrations internationales, Louise Arbour, et de la Secrétaire générale adjointe chargée du Département de l’Assemblée générale de l’ONU et de la gestion des conférences, Catherine Pollard, a souligné que cette importance émane aussi du fait que cette Conférence est la première du genre qui se tient sous les auspices des Nations Unies pour discuter de la question migratoire dans un "cadre multilatéral" et selon une "vision multidimensionnelle". Et d'ajouter  que ce conclave tire également son importance du fait qu’il sera couronné par l’adoption d’un document essentiel et de référence pour la communauté internationale, inhérent au traitement de la question de la migration.
Et M. Bourita de souligner que le Royaume s'est engagé depuis 2013 dans une politique migratoire nationale conformément aux Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, précisant que cette politique a été considérée à l’échelle régionale comme "pionnière" qui part d’abord d’une solidarité avec les migrants, notamment subsahariens (régularisation de plus de 50.000 cas, soit 90 pc des dossiers déposés ont été acceptés).
Le Maroc s’est également engagé au niveau africain sur cette thématique, rappelant que les chefs d’Etat de l’Union Africaine ont désigné SM le Roi comme Leader sur la question de la migration en Afrique, a-t-il indiqué, faisant remarquer qu’au niveau multilatéral, le Royaume s’est engagé dans les débats sur ce nouveau Pacte et qu’en abritant cette Conférence, il montre également l’importance qu’il accorde à cette thématique.
Il a, par ailleurs, fait observer que l’approche marocaine en matière de migration est fondée sur trois piliers : la solidarité et l’intégration, la responsabilité à travers la lutte avec fermeté contre les réseaux de traite des êtres humains et de l’immigration clandestine, et la coopération internationale. 
 

Les contenus liés