×
Téléchargez la nouvelle application
my2M
Bien plus que la télé
Installer
En ce moment
Attention: l’abus du gel hydroalcoolique peut sérieusement abîmer vos mains !
Sabahiyate

Attention: l’abus du gel hydroalcoolique peut sérieusement abîmer vos mains !

AFP

Un usage excessif du gel antibactérien (souvent concentré en alcool) peut causer des eczémas et d’autres maladies de la peau … Quelles sont les dermatoses les plus fréquentes et quels sont les réflexes à adopter pour les prévenir ? Dr Leila BICHRA, médecin-spécialiste en dermatologie répond aux  questions de Samira EL BELOUI dans la rubrique «Santé» de Sabahiyate :

 

Le gel hydroalcoolique n’est pas le seul incriminé, explique Dr BICHRA, car un lavage très fréquent des mains, durant la journée, peut également être à l’origine de plusieurs irritations et lésions cutanées des mains dues à des infections comme l’eczéma ou la mycose (champignons sur la peau).

A force d’utiliser des gels antiseptiques pour désinfecter les mains, la peau se dessèche puis elle desquame (pèle) et devient très fine. Fragilisée, la peau des mains  présente des rougeurs accompagnées d’une sensation de brûlure.

Diagnostic et traitements

Selon la spécialiste, les cas de dermatites, sont les plus répandus. Ce sont des inflammations causées par la destruction du film hydrolipidique (c’est une couche superficielle de la peau qui agit comme une barrière protectrice contre les agressions extérieures). Elles se caractérisent par des rougeurs intenses et peu de démangeaisons qui ne peuvent être apaisées par une simple crème pour les mains. Il est recommandé d’utiliser une crème cicatrisante (à base de panthénol, cuivre et zinc) à appliquer 5 à 10 fois par jour pour favoriser la régénération du film protecteur. A partir du 3e jour, introduire une crème hydratante (adoucissante) en alternance avec la crème cicatrisante. Après une semaine de traitement, appliquer uniquement la crème hydratante plusieurs fois par jour.

Beaucoup moins fréquente, l’autre inflammation cutanée largement observée chez de nombreuses personnes est l’eczéma de contact. C’est une réaction allergique qui se manifeste inopinément par une vive démangeaison et de petits boutons suintants qui se dessèchent. Cette réaction est souvent due à une intolérance à une composante du gel désinfectant. Les crèmes administrées au traitement de l’eczéma sont donc à base de cortisone (corticoïdes). Les doses sont prescrites par le médecin traitant et doivent être scrupuleusement respectées. D’autres crèmes cicatrisantes sont utilisées en complément.

Les bons réflexes

Pour désinfecter vos mains, privilégiez le nettoyage à l’eau et au savon et limitez autant que possible l’usage du gel désinfectant. Optez pour un savon surgras (pain/gel surgras) pour un usage personnel. L’usage des antiseptiques devrait être rationnel, seules quelques gouttes suffisent. Quelques temps après ils se transforment en irritation.

 

 

Les contenus liés